13 janv. 2017

C'est lundi, que lisez-vous ? #3



Chaque lundi, nous répondons à trois questions sur nos choix livresques pour la semaine.
Le blog de Galleane répertorie ce RDV.


Phobos, tome 3 Il est trop tard pour renoncer - Victor Dixen

Résumé: FIN DU PROGRAMME GENESIS DANS 1 MOIS...  1 JOUR… 1 HEURE…   ILS ESPÈRENT SAUVER LEUR VIE Ils sont les naufragés de Mars et la Terre entière se passionne pour leur plan de sauvetage. Mais qui sauvera les Terriens des écrans qui les hypnotisent ?   ELLE ESPÈRE SAUVER LE MONDE Sous les spotlights et les caméras, Léonor refuse de fermer les paupières. Mais qui lui ouvrira les yeux sur ce qu'elle veut vraiment ?   MÊME SI L'AVENIR N'OFFRE PLUS D'ESPOIR, IL EST TROP TARD POUR RENONCER. 

Une sage qui est devenue une de mes préférées au fil des pages. C'est tout simplement génial et tellement bien construit ! On ne s'ennuie pas une seconde. La chronique du tome 1 est ici.


 

La petite boulangerie du bout du monde - Jenny Colgan


Résumé: Quand son mariage et sa petite entreprise font naufrage, Polly quitte Plymouth et trouve refuge dans un petit port tranquille d'une île des Cornouailles. Quoi de mieux qu’un village de quelques âmes battu par les vents pour réfléchir et repartir à zéro ?
Seule dans une boutique laissée à l’abandon, Polly se consacre à son plaisir favori : préparer du pain. Petit à petit, de rencontres farfelues – avec un bébé macareux blessé, un apiculteur dilettante, des marins gourmands – en petits bonheurs partagés, ce qui n’était qu’un break semble annoncer le début d’une nouvelle vie…

Un roman tout léger que ma maman m'a prêté après l'avoir lu et aimé. C'est une lecture très sympa, facile à lire entre deux gros pavés. On retrouve le quotidien d'une petit village après la belle Science-fiction qu'était Phobos. 


 

Le ciel est partout - Jandy Nelson

Résumé: Un amour brûlant, une perte dévastatrice, Lennie lutte pour trouver sa propre mélodie. Alors que Bailey, sa soeur, sa meilleure amie, vient de mourir, comment continuer ? A-t-elle le droit de plaire, elle aussi ? De désirer Toby ? D'être heureuse sans Bailey ? Et comment ose-t-elle rire encore ? Parfois, il faut tout perdre pour se trouver. 

Un roman que me prête une amie et qui me fait très envie depuis qu'Audrey en parle tout le temps comme son plus gros coup de cœur de 2016. J'espère qu'il sera à la hauteur de cette réputation. 





Rendez-vous sur Hellocoton !

8 janv. 2017

Et si on parlait séries ? #1

On se retrouve pour une nouvelle catégorie d'article à savoir, Et si on parlait séries ? Comme beaucoup d'entre vous je suppose, je suis adepte des séries depuis longtemps. Encore plus depuis que j'ai Netflix. Malheur ! Ce petit site qui devient le diable incarné quand il s'agit de poser l'ordinateur pour réviser un peu. On est tous un peu dans la même situation, non ? "Oh juste un dernier épisode". Au final, on se retrouve à regarder trois épisodes alors qu'on était persuadé de n'en regarder qu'un seul.
Malgré tout, je suis toujours à la recherche de séries sympas pour passer un bon moment caler sous la couette. Vous aussi ? Cela tombe bien. A chaque article traitant de cette catégorie, je vais vous présenter trois séries et vous donnez mon avis, qu'il soit positif ou négatif d'ailleurs. J'espère vous faire découvrir de nouvelles séries. N'hésitez pas à me donner les vôtres bien sûr !



L'incontournable: Once Upon A Time

Résumé: (2011) De nos jours, dans une bourgade du Maine appelée Storybrooke, les contes de fées existent encore. C'est ce que va découvrir Emma, une jeune femme au passé trouble, embarquée dans un merveilleux et tragique voyage par le fils qu'elle a abandonné 10 ans plus tôt. Elle croisera sur son chemin la méchante Reine, qui n'est autre que l'impitoyable Maire de la ville, Blanche Neige, devenue la douce Sœur Mary Margaret Blanchard, Tracassin, l'effrayant expert en magie noire ou encore Archie, le sympathique Jiminy Cricket local. Avec son arrivée, c'est l'espoir de toute une communauté amnésique qui renaît...

 J'ai découvert cette série il y a maintenant deux ans. C'est une des premières que j'ai regardé d'ailleurs. Si vous aimez les contes et donc les réécritures de contes en général, cette série est faite pour vous. Elle est vraiment très bien réalisée. Je n'arrive toujours pas à comprendre comment les scénaristes ont fait pour que tout se rejoigne parfaitement, tout en restant compréhensible. L'arbre généalogique des personnes est impressionnant. Je ne vais pas m'étendre sur le sujet, cette série est incontournable. Malgré tout, je n'en suis qu'à la saison 3, je traîne un peu par manque de temps mais je vais vite me rattraper. (Si quelqu'un pouvait m'expliquer pourquoi elle n'est pas présente sur Netflix, je lui en serait reconnaissante parce que je peine à regarder les épisodes avec ma connexion internet pas au top.) En résumé, je suis accro à cette série !


La déjantée: New Girl

Résumé: (2011) Depuis qu'elle a découvert l'infidélité de son petit ami, Jess, une jeune femme naïve et maladroite, partage un appartement avec trois garçons : Schmidt, Nick et Winston. Cette cohabitation change leur quotidien à tous. Entre leurs déboires sentimentaux respectifs, la petite bande cherche sa place dans le monde.

Une série que j'ai découverte grâce à des youtubeuses. Je l'ai commencé sans trop savoir à quoi m'attendre. Je voulais une petite série légère et avec des épisodes courts. Ici, ils ne dépassent presque jamais les 30 min, ce qui est super quand on a pas beaucoup de temps devant soi, comparé aux 40 mins en moyenne des autres séries. 
New girl c'est donc une comédie loufoque, sans prise de tête pour passer un super moment entre deux révisions par exemple. J'adore chacun des personnages, les personnalités sont juste géniales. Par contre, je déteste les voix originales donc obligé de regarder en version française. En bref, une bonne comédie américaine pour se détendre.

 

La petite découverte: 3%

Résu:  (2011) 3% nous plonge dans une société dystopique divisée en deux : d’un côté les riches (3% de la population) et de l’autre les pauvres. Pour pouvoir accéder à la plus haute strate, les participants n’auront le droit qu’à une seule chance et se départageront autour d’épreuves. Mais seulement 3% d’entre eux arrivera au bout…
Une toute jeune et série brésilienne que j'ai découverte grâce à notre petit diable cité plus haut. J'ai donc regardé le premier épisode par curiosité après être attirée par le synopsis et le titre plutôt mystérieux. Et quelle surprise ! Cette série est absolument géniale, je suis fan. L'univers est bien fait et le concept dystopique est tout ce que j'aime. Comme l'a très bien remarqué un ami, l'ambiance générale fait un peu penser à Phobos de Victor Dixen, alors que demander de plus ? En sachant que cette saga fait partie de mes coups de cœur. Je vous la recommande beaucoup si vous connaissiez déjà les deux séries précédentes et/ou si vous aimez ce genre d'univers, foncez !
Rendez-vous sur Hellocoton !

2 janv. 2017

2017, on recommence tout !



Oups, j'ai été absente pendant un an, comme le temps passe vite. Je vous souhaite tout d'abord une très belle année 2017. Qu'elle soit heureuse et pleine de réussite pour vous. Pour ma part, cette année, je l'attendais avec impatience. En effet, des évènements personnels ont fait que cette année 2016 s'est plutôt mal terminé. Je prends donc cette nouvelle année comme un nouveau départ dans tous les sens du terme possible. 

Je vous remets donc dans le contexte au niveau de ma vie. J'ai eu mon bac littéraire cet été, j'en suis ravie. De ce fait, je suis devenue étudiante à la rentrée de septembre. Me voilà étudiante en première année de droit à la faculté. Ce changement était très bizarre au début. Je n'y croyais pas. L'université pour moi paraissait tellement loin et me dire qu'aujourd'hui je me rends dans cet établissement tous les jours m'affirme bien que la vie passe bien trop vite à mon goût. J'ai parfois l'impression de ne pas en profiter assez. En un claquement de doigts, j'aurai un travail et une petite vie tranquille. Je ne l'imagine pas encore, on va dire que c'est encore un peu loin tout de même. Ainsi, voilà où j'en suis. Au moment de l'écriture de cet article, je suis à la veille d'un partiel pour le premier semestre. Il m'en reste trois afin d'accéder au semestre suivant. 

2017 est l'année du renouveau pour moi. Un nouvel établissement, des nouveaux amis, des nouveaux cours, un nouveau rythme. J'attends de cette année beaucoup de belles choses et je vous le souhaite de tout cœur. Un nouvelle année signifie que maintenant vous ouvrez un nouveau livre de 365 pages que vous devez remplir. J'aime beaucoup cette métaphore, pour une passionnée d'écriture comme moi ce n'est pas très étonnant me diriez-vous. Ne laissez personne vous rabaisser, vous rendre triste, puisque vous méritez tous d'être heureux. J'espère que ce recommencement sera bon pour le monde entier et ne sera pas la copie conforme voir pire de l'année précédente. 

A mon sens, il est très important de ce battre et de rester positif. Comme le disent mes parents, il faut réussir à trouver des éléments positifs même lorsque tout nous paraît négatif et sans espoir. Malgré tout, l'espoir et là, il vous suffit de lui redonner plus de vie, d'intensité pour qu'il vous donne ce dont vous avez besoin, du bonheur, de l'amour.

Sur ces mots, je vous laisse avec ceux de Jacques Brel datant du 1 janvier 1968 sur Europe 1 que j'ai découvert grâce à Coralie (Allez absolument voir son magnifique blog !) Encore meilleurs vœux 2017 à vous.
  
"Je vous souhaite des rêves à n’en plus finir et l’envie furieuse d’en réaliser quelques uns. Je vous souhaite d'aimer ce qu’il faut aimer et d’oublier ce qu’il faut oublier. Je vous souhaite des passions, je vous souhaite des silences. Je vous souhaite des chants d’oiseaux au réveil et des rires d’enfants. Je vous souhaite de respecter les différences des autres, parce que le mérite et la valeur de chacun sont souvent à découvrir. Je vous souhaite de résister à l’enlisement, à l’indifférence et aux vertus négatives de notre époque. Je vous souhaite enfin de ne jamais renoncer à la recherche, à l’aventure, à la vie, à l’amour, car la vie est une magnifique aventure et nul de raisonnable ne doit y renoncer sans livrer une rude bataille. Je vous souhaite surtout d’être vous, fier de l’être et heureux, car le bonheur est notre destin véritable."

Rendez-vous sur Hellocoton !

24 févr. 2016

Tag - Liebster Award #1

J'ai été tagué par le blog Papillon Voyageur, merci à elle !

Le principe est simple, je dois dire 11 choses sur moi pour que vous puissiez mieux me connaître, ensuite répondre à 11 questions qu'Alicia m'a posé pour que vous puissiez encore plus me connaître et pour finir, je dois taguer 11 blogs et leur poser à mon tour 11 questions.
(J'ai repris l'intro du blog, elle explique beaucoup mieux que moi ahaha)

 11 choses sur moi

1- Je suis grande. En effet, je mesure 1m78. Je suis donc la plupart du temps -pour ne pas dire tout le temps-, la plus grande au point de vue de la taille de toutes les filles. Je pense que ma taille est un des premiers sujets de discussion lorsque je rencontre quelqu'un, que cela soit une fille ou un garçon d'ailleurs. Le fameux "oh mais t'es grande", je le connais par cœur. De plus, lorsque je divulgue ma taille, je perçois les yeux de mes interlocuteurs grossirent et devenir limite globuleux - j'exagère peut-être un peu, quoi que...-. Enfin bref, tout cela pour dire que oui je suis une fille qui a explosé la courbe de croissance sur son carnet de santé depuis toujours et je m'en porte très bien.
2- J'ai bien sûr d'autres passions que la lecture. J'ai plus précisément trois autres passions que la lecture en elle-même. Tout d'abord, la photographie. Je pratique la photographie depuis quelques années en tant que simple amateur. Je possède même un réflex Sony et quelques objectifs. J'aime beaucoup ce loisir qui permet d'apprécier le paysage dans lequel on se trouve et d'en étudier tous les détails. A chaque sortie avec ma famille notamment, j'emmène toujours mon appareil photo. Je reviens avec de très beaux souvenirs et une fois de plus je me suis éclatée à prendre pleins de clichés. La photo permet de nous rappeler les bons moments et de garder une trace même lorsque la mémoire fait défaut plus tard.


3- Je pratique l'équitation. L'équitation est une passion qui m'habite depuis ma plus tendre enfance. Lorsque j'avais 6 ans et plusieurs années après, mes parents avaient l'habitude de m'envoyer en camps de vacances. Je choisissais toujours celui dans un centre équestre. J'aime tellement ce sport que je continue de le pratiquer encore et encore, ça fait maintenant 11ans. J'ai un peu peur de devoir arrêter lorsque j'entrerai à la fac. C'est devenu un besoin de monter, caresser un cheval, sentir une complicité pendant quelques instants entre nos deux êtres. J'espère continuer !

4- Et la dernière, j'écris. Oui je sais truc de dingue. Figurez-vous que j'écris depuis aussi longtemps que je m'en souvienne. C'est un échappatoire dans lequel je peux me plonger au même titre que mes autres passions. Merci Papa, de m'avoir soutenue dans toutes mes nouvelles histoires que je n'ai jamais fini d'ailleurs. Mon père a été et est toujours mon grand soutient dans ce domaine. Il donne son avis et c'est ce qui me fait avancer. Depuis un an maintenant j'ai ma page d'écriture sur Facebook qui se nomme Bourrage de crâne. Facebook a une petite communauté de personnes comme moi qui écrivent un peu de tout, ce qui nous passe par la tête, elle se nomme Facebook Writing -FBW pour les intimes-. Je m'y épanouis pleinement et je remercie tellement toutes les personnes qui me suivent là-bas.

5- Ma vie ne serait rien sans les animaux. Depuis l'âge de mes 3 ans, nous avons toujours eu des animaux à la maison et de toutes sortes. En ce moment, chez moi 3 chiennes, 3 couples d'oiseaux, 6 poules et 1 lapin cohabitent avec nous pour mon plus grand bonheur. Les animaux font partie de ma vie, de moi. Depuis 2 ans maintenant je suis propriétaire de ma propre chienne -un rêve devenu réalité- nommée Idylle (cf. photo) qui est une croiser labrador et golden. Elle fait mon bonheur et ma fierté chaque jour. Les animaux m'apportent tellement que je ne pourrais m'en passer. La prochaine étape serait bien sûr un cheval mais vous l'aurez compris, c'est compliqué à loger dans une maison -même avec un jardin-.

6- Je me suis testée à la réalisation de 2 court-métrage. En effet, je fais partie de la commission jeune d'une mairie pas loin de chez moi depuis 2 ans. Dans le cadre du Festival du Cinéma vers fin février, nous réalisons un court-métrage du scénario au montage en passant par le tournage. C'est une expérience très enrichissante. J'ai été comédienne la première année puis dans l'équipe technique plus précisément aux éclairages la seconde année. Et j'adore ça !


7- Je rêve de voyager. Depuis toujours, j'ai ce rêve en moi, celui de découvrir le monde, les cultures, les personnes. C'est un projet qui me tient à cœur. Je ne pense pas avoir la possibilité de faire le tour du monde en une seule fois mais partir chaque année dans un pays différent c'est possible à mettre en place. Je suis d'origine suédoise donc j'aimerais beaucoup retourner en Suède (cf. photo de mon meilleur ami ©). J'aimerais également faire un safari photo en Afrique, au Kenya. Je me suis promis d'y aller et je le ferais, pas maintenant certes mais un jour.

8- J'adore les citations. Depuis toujours, je suis fan des citations. J'en ai toujours en tête, en photo dans mon téléphone et même imprimé dans ma chambre. Je trouve que les citations sont belles et parfois nous aide dans la vie à comprendre certaines choses. En ce moment, ma citation favorite est tirée d'une chanson: "L'ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne". (© sur le montage). Les citations viennent de partout, tumblr, weheartit, FBW...
Je m'en nourris et en apprend tous les jours.



9- J'ai déjà eu beaucoup de blogs. Eh oui, Le monde est un livre est loin d'être mon premier blog. J'ai d'abord commencé sur la plateforme de Skyrock avec au moins une dizaine de blog tous tourné vers les animaux: leur défense, des fiches de renseignements... Un en particulier marchait très bien et puis j'ai dû l'arrêter. Il est toujours en ligne il me semble et je n'ai pas envie de le supprimer. J'ai également plus tard voulu faire un blog avec ma meilleure amie sur WordPress mais par manque de temps, il n'a pas bien marché. Et enfin celui-ci, je n'ai pas beaucoup d'actifs comme il est tout nouveau mais j'espère que cela viendra.

 
10- Les couchers de soleil me fascinent. Allez savoir pourquoi mais j'adore ça, les
regarder, les photographier. En plus, ma fenêtre donne sur la campagne et je suis pile du côté du coucher de soleil donc j'y ai le droit tous les soirs quand je rentre tôt !! C'est un petit plaisir simple, gratuit, naturel. Et vous quel évènement naturel vous fascine ?
11- Dur dur de trouver le dernier mais je dirais que je suis une personne positive - enfin j'essaye-. C'est pourquoi je relative les choses, j'ai toujours en tête des phrases positives et le sourire. Vous savez, un sourire c'est hyper communicatif et c'est magnifique. Je ne me force pas, j'aime sourire et recevoir ceux des autres en retour. J'essaye de profiter pleinement de ma vie, de mon adolescence aussi. Je veux dévorer la vie à pleine dents, découvrir, apprendre, rencontrer, aimer.

Les questions d'Alicia

1. Pourquoi un blog ?
Comme je l'ai dit, j'ai eu beaucoup de blog donc c'est un moyen qui met familier et dans lequel je me sens bien. J'en consulte régulièrement donc tout simplement je me suis dit pourquoi pas moi ? J'ai envie de partager, d'échanger. Également de rencontrer et de communiquer. Je pense que les blogs sont un bon choix pour faire tout cela.


2. D'autres passions en dehors de la lecture ?
Bien sûr, il suffit de vous référez plus haut, tout est dit.


3. Vos plus belles rencontres (auteurs, booktubeurs, blogueurs, etc..) ?
Alors, je n'ai jamais rencontré ni bloggeurs, ni booktubeurs donc je ne pense pas que l'on puisse parler de rencontre mais j'ai quelques favoris, surtout au niveau de Booktube étant tout le temps sur Youtube: Bulledop, Les lectures de Nine, Margaud Liseuse, Lili bouquine, Croque mots sont les principales que je suis et ne rate aucune vidéo.


4. Votre auteur préféré ?
Je n'en ai pas mais j'aime beaucoup Amélie Nothomb pour son originalité et sa magnifique plume ainsi que CJ Daugherty dont Night School est ma sage préférée.


5. Où préfères-tu lire et quand dans la journée ?
La plupart du temps je suis allongée sur mon lit. Je n'ai pas de préférence dans la journée mais c'est généralement dans l'après-midi ou le soir, très peu le matin.


6. Depuis quand aimes-tu lire ? ça à commencer comment ?
Je lis depuis trèèèèès longtemps, je ne pourrais pas donner d'âge précis. C'est assez paradoxe en sachant que j'ai eu du mal à apprendre à lire. Je lis notamment grâce à mon père qui est un grand lecteur et m'a transmis le virus. Ma mère lit également mais beaucoup moins et préfère le style léger, comique.

7. Ecris-tu ?
Oui, comme dit également plus haut, j'ai une page facebook d'écriture qui se nomme Bourrage de crâne. J'en suis très fière.




8. Lis-tu des auteurs qui s'auto-édite ?
Je n'en ai encore pas eu l'occasion. Juste mon meilleur ami qui a fait un petit recueil mais c'est tout. Je pense que ces livres sont à prendre en compte même auto-édité. Donc oui, si l'occasion se présente et que le livre m'intéresse, je le lirai.

9. C'est un choix difficile mais, si tu devais partir avec un seul et unique roman, lequel serait-ce ?
Je suis incapable de répondre à cette question. Je pense à un livre à un seul "tome", un one shot pour ne pas être tenté de vouloir savoir la suite. Mon coup de cœur du moment est Central Park de Musso donc je dirais celui-ci.




10. Si je t'offrais un voyage, tu irais où ?
Sans aucune hésitation j'irai en Suède pour les raisons expliquées plus haut.



11. Quel est ton dernier coup de cœur ?
Mon dernier coup de cœur est le dernier tome de la sage Night School par C;J Daugherty. Cette série est une de mes préférées de tous les livres que j'ai lus. C'est original, bien écrit mêlant la romance, le policier, la jeunesse avec brio. Vous pouvez retrouver ma chronique ici

 

 Comme je ne connais pas encore beaucoup de blog, je tague toutes les personnes voulant refaire ce tag. N'hésitez pas à me donner le lien en commentaire de votre article que j'aille jeter un petit coup d'œil ;) 

Mes 11 questions sont:

1- Quel est ton mot préféré ? Que signifie-t-il pour toi ?

2- As-tu des animaux ? Lesquels ?

3- Quel est ton meilleur souvenir d'enfance ?

4- La chanson qui te met de bonne humeur ?

5- As-tu voyagé ? Où ? Si non, où voudrais-tu aller ?

6- La ou les meilleures découvertes livresques ?

7- Le film qui t'a le plus marqué ?

8- Comment vois-tu ta vie dans 5 ans ?

9- Ton blog favori ?

10- La langue que tu voudrais apprendre ?

11- Le livre que tu pourrais relire sans t'en lasser ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

11 févr. 2016

Love letters to the dead - Ava Dellaira

Auteur : Ava Dellaira

Édition: Michel Lafon

Genre: Jeunesse, Épistolaire

Date de parution: 15 mai 2014

Nombres de pages: 318 pages

Résumé: "Love Letters to the Dead est plus qu'un roman stupéfiant, c'est la naissance d'un grand auteur qui n'a pas peur de prendre des risques. "
Stephen Chbosky, auteur du Monde de Charlie

Tout a commencé par une lettre. Une simple rédaction demandée par un prof : écrire à un disparu. Laurel a choisi Kurt Cobain, parce que sa grande sœur May l'adorait. Et qu'il est mort jeune, comme May. Si elle ne rend jamais son devoir, très vite, le carnet de Laurel se remplit de lettres à Amy Winehouse, Heath Ledger... À ces confidents inattendus, elle raconte sa première année de lycée, sa famille décomposée, ses nouveaux amis, son premier amour. Mais avant d'écrire à la seule disparue qui lui tient vraiment à cœur, Laurel devra se confronter au secret qui la tourmente, et faire face à ce qui s'est vraiment passé la nuit où May est décédée. 


J'ai acheté ce roman cet été. Il était resté un peu oublié dans ma PAL jusqu'à ce jour. Love letters to the dead, est comme le titre le suppose un roman épistolaire. En effet, Laurel écrit des lettres pour les personnalités connues qui sont décédées. L'idée est plutôt sympathique et m'a donné envie de lire ce livre. Malheureusement, c'est une petite déception pour moi.

Bien que l'histoire intrigue, ce n'est décidément pas pour la couverture que j'ai choisi ce livre. Ce n'est que mon avis bien sûr mais je ne l'aime pas du tout, elle fait beaucoup trop montage. Malgré tout, la photo en elle-même est belle.

Je ne suis pas très friande des romans épistolaires, aller savoir pourquoi mais je n'en achète jamais. Loin de moi l'idée de démonter ce roman mais je suis transparente donc voici mon avis.
En lui-même, le style de l'auteur est plutôt bon. Les mots ne sont pas extrêmement littéraire, c'est accessible à tous. Un bon point là-dessus. L'histoire est également bien, l'idée des lettres aux morts est assez originale. Cependant, les personnages juste non !

Laurel est une adolescente qui essaye de faire face à la mort de sa sœur dont elle se rend coupable. Je ne spoilerai personne mais elle m'a énervé. Elle est toute passive, parfois sotte. Je n'ai pas du tout accrocher à ce personnage. Je n'ai absolument pas compris son engouement pour sa sœur et le fait qu'elle l'a voyait parfaite. 
May est un personnage plus intéressant. Quoi que, on déchante vite.
Sky, lui est peut-être le personnage que j'ai le plus aimé. Il aurait peut-être été sympa qu'il soit là un peu plus.
Les autres personnages secondaires sont assez absents, sans trop de rôle donc rien à dire dessus.

La forme du roman épistolaire est bien. Les lettres sont bien délimitées avec une belle mise en page ce que j'ai apprécié dans ce roman.

Un autre point positif, on trouve une belle philosophie de vie dans ce roman. Comme le dit Jay Asher l'auteur de Treize Raisons "C'est une lettre d'amour à la vie" et sur ce côté-là, je suis d'accord. L'auteur passe vraiment un message positif, vivre sa vie pleinement et ne pas stagner dans le passé. Le lire met donc de bonne humeur. Certains passages sont vraiment bien écrit.

Vous l'aurez compris, la différence d'Emma Waston, je ne recommande pas forcément ce roman aux personnes qui aiment l'action. Je pense qu'il s'adresse à une génération plus jeune de moi, je dirais pré-ado (12-13 ans).  

Retrouvez ce roman sur Livraddict, Fnac, Amazon

12/20 une déception mais un joli message


Allez-vous lire ce livre ? Pensez-vous qu'il peut vous plaire ?
Avez-vous déjà lu ? Vous a-t-il plu ?
Donnez-moi votre avis !
Rendez-vous sur Hellocoton !

8 févr. 2016

C'est lundi, que lisez-vous ? #2

Chaque lundi, nous répondons à trois questions sur nos choix livresques pour la semaine.
Le blog de Galleane répertorie ce RDV.



 " Love Letters to the Dead est plus qu'un roman stupéfiant, c'est la naissance d'un grand auteur qui n'a pas peur de prendre des risques. "
Stephen Chbosky, auteur du Monde de Charlie

Tout a commencé par une lettre. Une simple rédaction demandée par un prof : écrire à un disparu. Laurel a choisi Kurt Cobain, parce que sa grande sœur May l'adorait. Et qu'il est mort jeune, comme May. Si elle ne rend jamais son devoir, très vite, le carnet de Laurel se remplit de lettres à Amy Winehouse, Heath Ledger... À ces confidents inattendus, elle raconte sa première année de lycée, sa famille décomposée, ses nouveaux amis, son premier amour. Mais avant d'écrire à la seule disparue qui lui tient vraiment à cœur, Laurel devra se confronter au secret qui la tourmente, et faire face à ce qui s'est vraiment passé la nuit où May est décédée. 

Un roman sympathique avec toutefois plusieurs défauts. Je vous en parle dans une chronique prochainement.



Après un an au foyer, Dylan, un garçon de 16 ans, rentre chez lui. Il découvre que son père a trouvé une remplaçante à sa mère, partie trois ans plus tôt. Il découvre que Cynthia, sa belle-mère, n'est pas seulement une personne égoïste, mais elle est une vraie veuve noire, une machine à diviser, à manipuler, à démolir. Alors il décide de s'en aller avec son chien Rusty.


Je viens de le commencer donc j'en suis encore qu'au tout début. Cependant, j'ai lu pas mal de critiques positives.






La folie est son quotidien, rien ne la préparait à être " normale ".
- On joue au jeu des vingt questions ?
- OK , mais c'est moi qui les pose cette fois.
- Ça marche.
- Si je devine en moins de cinq questions, je serai vraiment déçue.
Il esquisse un sourire et répond :
- Ne m'insulte pas.
- Est-ce que tu es vivant ?
- Oui.
- Tu habites ici ?
- Oui.
- Je te connais ?
- Oui.
- Est-ce que je t'ai rêvé ?
Un premier roman bouleversant par la jeune prodige de vingt-deux ans qui a conquis John Green (Nos étoiles contraires).


Un roman que je ne présente plus. On entend parlé de lui partout donc j'ai voulu le lire. Espérons qu'il soit à la hauteur de mes attentes.






Rendez-vous sur Hellocoton !

31 déc. 2015

Bleue - Florence Hinckel

Auteur : Florence Hinckel

Édition: Syros dans la collection Soon

Genre: Science-fiction, Young adult voir Jeunesse

Date de parution: Janvier 2015

Nombres de pages: 254 pages

Résumé: Silas vit dans une société où tout est fait pour vivre sereinement. Chaque jour, la Cellule d'Éradication de la Douleur Émotionnelle efface les souvenirs douloureux. Plus de deuil ou de dépression, juste un point bleu au poignet comme signe d'une souffrance évitée. Sur le Réseau, les gens partagent tous leurs faits et gestes, «veillant» les uns sur les autres. Silas est un grand romantique : il préfère garder pour lui les moments intenses de sa relation avec l'incandescente Astrid... Mais quand sa petite amie se fait renverser par une voiture, il est immédiatement emmené par les agents de la CEDE. Pour oublier.


J'avais déjà entendu parler un peu de ce roman. C'est dans le cadre d'un partenariat Explo'Book du site lecteurs.com que j'ai pu lire ce livre. Je les remercie pour cet envoi. Une fois de plus, une magnifique couverture qui donne envie de tourner les pages !
#Bleue est une histoire qui se passe dans le futur avec une technologie très avancée. On y retrouve Silas, un adolescent et ses amis. Le principe de cette société est d'être heureux à tout prix et pour cela, elle a mis en place ce qu'on appelle la CEDE (Cellule d'Éradication de Douleur Émotionnelle). Ce sont des agents qui emmène les personnes dans un hôpital spécialisé. Ces patients ressortent avec un point bleu incrusté dans leur poignet. Il est possible d'en accumulé plusieurs. Au fil de l'évolution, c'est même devenu un motif d'emploi. En effet, un employé qui n'est plus sujet à la douleur s'absentera moins et ne se plaindra pas et sera ainsi beaucoup plus rentable. C'est en partie la vision de la société futuriste dont il est question dans ce roman.
Or bien sûr, tout ne se passe pas dans le meilleur des mondes puisqu'il y a des "résistants" à ce système.
Silas est témoin de la mort de sa petite-amie Astrid qui a été fauché par un camion. Il passe donc immédiatement à la CEDE. Sauf que voilà, cela ne marche pas si bien que ça. Il a y donc tout un moment de souvenirs avec Astrid, beaucoup de flash-back qui nous montrent leur relation fusionnelle. J'ai beaucoup aimé cette partie dans le point de vue de Silas soumis à ses doutes, ses interrogations, ses moments de faiblesse mais également lorsqu'il ne est insensible comme le veut la société.
Ensuite, nous avons une seconde partie avec le point de vue d'Astrid. C'est là que nos questions trouvent leurs réponses puisqu'on revient plusieurs semaines en arrière, avant ce tragique accident qui lui causa la mort. Le fait de créer deux parties donnent vraiment quelque chose en plus à l'histoire et je trouve que c'est un bon choix de l'auteur. De plus, l'écrivain établit très bien le contexte et son style est agréable à lire.
A travers le roman, on comprend tout de suite que l'auteur a voulu délivrer un message, une mise en garde pour nous et les générations futures surtout. Elle nous demande de faire attention avec les dangers des réseaux, qu'il ne devienne pas toute notre vie comme c'est le cas dans son roman. J'ai trouvé ce message très fort et bien exposé !
Parlons un peu du titre maintenant, pourquoi Bleue ? Je vous laisse le découvrir dans le livre. Cette réponse n'apparaît que vers la fin (environ à 200 pages).
Au début, j'ai eu peur que l'histoire soit servie sur un plateau par le moyen des deux points de vue, parce qu'on avait pas cette sorte d'enquête pour trouver les réponse. C'est un peu le cas parfois ce que je trouve dommage. Après y avait-il une autre solution ? Je ne suis pas sûre donc ce n'est qu'un demi point négatif. Finalement, l'histoire est un peu plate parfois sauf à la fin où tous les évènement s'enchaînent. Une jolie fin !
En résumé, une histoire bien établit dans un contexte qui tient la route. Cependant avec quelques longueurs à certains moment mais qui nous laisse le temps de patienter avec les actions de fin qui accélèrent le rythme. Une bonne lecture pour passer le temps sans se prendre trop la tête.
Retrouvez ce roman sur Livraddict, Fnac, Amazon

15/20 une très bonne lecture

Allez-vous lire ce livre ? Pensez-vous qu'il peut vous plaire ?
Avez-vous déjà lu ? Vous a-t-il plu ?
Donnez-moi votre avis !



Rendez-vous sur Hellocoton !

22 déc. 2015

Night School, Tome 5 Fin de la partie - C.J Daugherty

/!\ RISQUE DE SPOILE DES TOMES PRÉCÉDENTS /!\
Auteur: C.J Daugherty
Édition: Robert Laffont, collection R
Genre: Jeunesse, Young Adult
Date de parution: 11 juin 2015
Nombres de pages: 386 pages
Résumé: Une saison pour aimer, une saison pour mourir...
Au jeu d’échecs, on appelle « fin de partie » ou « finale » le stade où il ne reste qu’une poignée de pièces sur le plateau. Les pions y revêtent une importance capitale puisqu’ils peuvent être promus en la pièce de son choix s’ils parviennent à la dernière rangée.
Il en va de même pour Night School : quantité de pièces maîtresses ont disparu de l’échiquier de Cimmeria. Les enjeux atteignent à présent des hauteurs inégalées, les événements qui clôturaient Night School - Résistance ayant mis de nombreux plans en échec.
C’est désormais une lutte à la vie à la mort.
Mais Nathaniël a-t-il déjà vraiment gagné ? N’y a-t-il plus rien qu’Allie puisse faire pour l’arrêter ?
Il ne reste presque plus de temps. La partie doit s’achever par un échec et mat. Ancien écrivain politique, journaliste criminel et d’investigation, C. J. Daugherty est aussi l’auteur de guides de voyage. Bien qu’elle ait quitté le monde du reportage policier depuis plusieurs années, elle n’a jamais perdu sa fascination pour ce qui motive certains à perpétrer des actes atroces, et pour ceux qui font tout pour les en empêcher. La série Night School, qui compte cinq tomes, est le fruit de cette fascination.

Enfin le dernier tome de cette série que j'adore ! Je devais l'acheter et le lire depuis longtemps mais je n'en ai pas eu l'occasion jusqu'à maintenant. Night School c'est tout un univers que je vous conseille de découvrir.
La fin de partie comme l'indique le sous-titre. Allie Sheridan, l'héroïne du roman continue de découvrir son passé et les secrets familiaux bien trop nombreux pour ces jeunes épaules. Ce dernier volume est à la hauteur de tous les autres. Une histoire bien menée par l'auteur.

On retrouve Allie Sheridan après la rencontre avec Nathanaël. Il a enlevé Carter, son petit ami. La jeune fille va tout faire pour le retrouver aidé de toute l'école Cimmeria. Dans ce tome, on continue de découvrir les personnages plus que jamais, c'est ce que j'aime beaucoup. Allie se dévoile au fur et à mesure et on suit son évolution depuis déjà le tome 1. C'est un personnage que tout simplement j'adore ! Bon, je dois avouer que parfois, ses réactions m'énervent un peu mais je ne pense pas que je ferais mieux à sa place. En revanche, les autres personnages sont assez secondaires, j'aurais peut-être aimé un peu plus de présence de leur part. Ils sont un peu trop dans l'ombre de l'héroïne et ne participent que peu dans l'action sauf pour la directrice Isabelle qui est extrêmement présente au contraire des autres tomes. On en apprend plus sur son enfance et sa relation avec Nathanaël.

En ce qui concerne l'ensemble du roman, le déroulement est bien. Il y a toutefois quelques longueurs pour ma part dû à la recherche de Carter qui n'avance pas vraiment. Cela laisse un peu plus de suspens oui, mais parfois trop et on se demande vraiment quand l'action va démarrer.
Une fois que l'action arrive, là par contre tout s'accélère et on plonge vraiment dans le roman et dans cet univers particulier.

L'auteur a choisi une fin à laquelle on s'attend, rien de très surprenant. Elle est tout de même bien et on ressent que la complicité de Carter et Allie est renforcée, ce qui est un très bon point pour moi qui adore ce couple.

En bref, un dernier roman bien écrit dans la lignée des quatre autres. Une fin un peu facile mais qui rapproche le couple Carter/Allie. Des personnages secondaires un peu trop effacés pour ma part. Un roman à la hauteur des autres bien que celui-ci ne soit pas mon préféré de la série. Toutefois, un coup de cœur général pour ces cinq tomes !

Retrouvez ce roman sur Livraddict, Fnac, Amazon




Allez-vous lire ce livre ? Pensez-vous qu'il peut vous plaire ?
Avez-vous déjà lu ? Vous a-t-il plu ?
Donnez-moi votre avis !
Rendez-vous sur Hellocoton !

21 déc. 2015

C'est lundi, que lisez-vous ? #1

Chaque lundi, nous répondons à trois questions sur nos choix livresques pour la semaine.
Le blog de Galleane répertorie ce RDV.



Une saison pour aimer, une saison pour mourir... 

A Cimmeria, la paranoïa a enfin cessé: la taupe a été débusquée, mais à quel prix ! Les pertes sont lourdes et les Nocturnes, un genou à terre, sont obligés de battre en retraite pour panser leurs plaies.
Nathaniel a remporté la bataille, pourtant sa victoire a un goût amer et il ne semble pas décidé à porter le coup final, malgré la monnaie d'échange qu'il possède et les enjeux colossaux de cette guerre farouche.
C'est désormais à Allie de garder la tête froide dans cette fin de partie où, plus que jamais, amour et pouvoir avancent main dans la main.

Cinquième et dernier livre de la série best-seller international.

Night School de C.J Daugherty tome 5. Le dernier tome de la série que j'ai adoré. Un univers et des personnages auxquels je me suis attachée et qui vont me manquer. Je vous en parle en détails prochainement dans une chronique.




Reprise de la chaîne Genesis dans
3 secondes...
2 secondes...
1 seconde...

Ils croyaient maîtriser leur destin.
Ils sont les douze pionniers du programme Genesis.
Ils pensaient avoir tiré un trait sur leur vie d'avant pour devenir les héros de la plus fabuleuse des odyssées.
En réalité, ils sont les victimes de la plus cruelle des machinations.
Elle croyait maîtriser ses sentiments.
Sur Mars, Léonor espérait trouver la gloire et, pourquoi pas, l'amour.
Elle pensait pouvoir ouvrir son coeur sans danger.
En réalité, elle a ouvert la boîte de Pandore du passé.
Même si les souvenirs tournent au supplice, il est trop tard pour oublier.

Le deuxième tome haletant du thriller spatial de Victor Dixen, double lauréat du Grand Prix de l'Imaginaire.


Phobos² de Victor Dixen. Je suis en pleine lecture de ce second tome qui promet d'être encore mieux que le premier. La chronique du premier tome est ici.





Autrefois Érudits et Martiaux vivaient en paix
Mais les soldats ont pris le pouvoir sur les savants, et les armes ont remplacé les livres.
Pour sauver son frère, Laïa, une érudite de 16 ans, se propose comme esclave auprès de la terrible directrice de l’école militaire de Blackcliff.
De son côté Elias, meilleur soldat de l’académie, est pressenti pour devenir empereur. C’est dans cette école-prison que leurs destins se croisent…
Ensemble, ils vont rejoindre la résistance et lutter pour la liberté, mais comment s’allier lorsque tout vous oppose ?

Ma PAL va se remplir avec les cadeaux de Noël, je ne sais pas encore quels livres j'aurai. Cependant, je me suis achetée Une braise sous la cendre de Sabaa Tahir. J'en ai entendu beaucoup de bien, espérons que cela me plaise.
Rendez-vous sur Hellocoton !
Free Blue Light Cursors at www.totallyfreecursors.com